Tuto DIY faire son savon

Bonjour à tous ! Tout d’abord, je tiens à remercier mon amie Céline, sans qui la rédaction de cet article n’aurait pas été possible. Céline fabrique son propre savon, elle a eu la gentillesse de me montrer comment elle fait et voici le résultat :

 

“Faire du savon, mais pourquoi faire ? C’est un peu se compliquer la vie pour pas grand chose”. En tous cas, c’est ce que je me suis dit quand Céline m’en a parlé pour la première fois.

Mais en la regardant faire, j’ai compris que faire son savon c’est comme n’importe quelle activité manuelle, comme cuisiner, tricoter, jardiner… Ca permet de fabriquer quelque chose de ses propres mains, ce que je trouve personnellement, incroyablement gratifiant et indispensable lorsqu’on passe la plupart de la journée à exercer des activités intellectuelles.

Faire son savon, comme d’autres cosmétiques, s’inscrit aussi dans une volonté de réduire ses déchets. Chaque année en France, un habitant produit en moyenne 354 kg d’ordures ménagères, et le traitement des déchets représente environ 3% des émissions de gaz à effet de serre du pays. Voilà deux bonnes raisons de se lancer dans la fabrication de cosmétiques ! (voir Episode 3 : Hygiène-Beauté)

C’est aussi une très bonne idée cadeau 😉

Avant de commencer…

Il y a quelques petites choses à savoir avant de se lancer.

Pour fabriquer ce savon, nous avons employé la technique de saponification à froid : aucun apport extérieure de chaleur n’est nécessaire. Mais la saponification, qu’est-ce que c’est ? C’est la réaction chimique entre de la soude caustique et de l’huile. Cette dernière s’opère jusqu’à épuisement d’un des deux ingrédients réactifs :

  • Si l’huile s’épuise en premier, ça donne un savon caustique
  • Si la soude s’épuise avant l’huile, ça donne un savon surgras (option recherchée en savonnerie)

Le blog Rêvons savon est une ressource précieuse pour tout fabriquant de savon maison 🙂 A consulter sans modération ! C’est d’ailleurs sur ce tuto que j’ai trouvé le petit résumé suivant :

En résumé, il faut faire la lessive de soude ou peser la lessive prête à l’emploi, puis peser les corps gras, faire fondre les beurres, les mélanger aux huiles et laisser refroidir. Quand tout est à température ambiante, il faut les mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte plus ou moins épaisse. C’est ce que l’on appelle la trace. Puis on fait les ajouts, on coule en moule, on laisse saponifier 24 à 48 heures. On démoule, on coupe, on laisse le savon reposer au moins 1 mois (c’est ce qu’on appelle la cure).

Ne vous inquiétez pas, tout sera expliqué plus en détail par la suite 🙂

Les consignes de sécurité

La soude est un produit caustique, elle attaque les tissus organiques (peau, muscles, muqueuses…) quelque soit son état (solide, liquide ou vapeur). Il faut donc faire très attention en la manipulant en :

  • Éloignant les enfants et les animaux
  • Porter des lunettes de protection, des longues manches et des gants, ainsi qu’un masque à cartouches

NB : le masque à cartouches n’est nécessaire que si vous faites votre lessive (mélange de soude et d’eau) vous même à partir de soude en perle, comme dans cet article. Si vous utilisez de la lessive de soude prête à l’emploi, un tissu suffit.

En cas de projections de lessive de soude, vous pouvez mettre du vinaigre sur la brûlure ou mettre la brûlure sous l’eau froide pendant 10-15 minutes (je ne saurai pas vous dire quelle solution fonctionne mieux). Ensuite appelez le SAMU (15) qui vous diront quelle conduite tenir en fonction de la gravité de la brûlure.

Liste du matériel

Pour cette recette, vous aurez besoin de :

  • Une casserole pour le bain-marie
  • Un grand bécher ou un saladier
  • Au moins 2 récipients (des bocaux par exemple)
  • Un mixeur plongeant
  • Une balance
  • Une maryse
  • Un moule, à fabriquer à partir d’une bouteille de jus d’orange par exemple

Liste des ingrédients

Les ingrédients utilisés dans cette recette sont les suivants :

Les corps gras

  • Huile de coco (250 g)
  • Beurre de cacao en poudre (200 g)
  • Huile d’olive (500 g)
  • Huile de jojoba (25 g)

Les ajouts

  • Huile essentielle de lavandin
  • Huile de chanvre
  • Miel
  • Colorant jaune

La soude

Céline fabrique sa propre lessive de soude à partir de soude en perle, conservée dans un récipient étanche (ici un bidon pour le canoë kayak).

soude

Dans ce cas, il faut faire attention à bien calculer la quantité de soude que l’on va utiliser. Pour cela, vous pouvez faire le calcul à la main ou utiliser un calculateur (plusieurs sont disponibles sur Rêvons savon). Pour cette recette nous avons procédé à la main, de la manière suivante :

  1. Multiplier le poids de chaque corps gras par son indice de saponification : c’est le poids de soude nécessaire à la saponification d’un gramme de cette huile. Vous trouverez un tableau répertoriant différents indices de saponification ici (nous avons utilisé les indices pour la soude caustique NaOH).
  2. Il faut ensuite additionner toutes les valeurs obtenues pour avoir le poids total de soude nécessaire à la saponification de notre recette.
  3. Calculer ensuite le surgraissage. Ici, nous avons utilisé un surgraissage à 8%, c’est-à-dire que l’on a enlevé 8% de soude.
  4. Finalement, on calcul le poids d’eau déminéralisée à faire réagir avec la soude. Nous avons choisi une concentration en soude de 32%. On a donc posé l’équation suivante :

(100/32) x (poids final de soude) = poids total de soude et d’eau

On soustrait le poids total obtenu au poids final de soude et on obtient le poids d’eau.

Déroulement de la préparation

1. Préparer son moule, par exemple une bouteille de jus d’orange à laquelle on a retiré le haut.

2. Faire fondre les graisses dures au bain marie (huile de coco, beurre de cacao).

3. Pendant ce temps, se mettre dans un endroit aéré (sous une hotte ou dehors) avec le masque à cartouches, les lunettes de protection et les gants de ménage. Pesez la soude à l’aide de 2 bocaux. Pesez le bon volume d’eau déminéralisée. Puis, avec précaution, verser l’eau sur la soude et pas l’inverse.

4. Mélanger doucement et attendre que la solution devienne translucide.

5. Une fois l’huile de coco et le beurre de cacao fondus, les mélanger avec l’huile d’olive dans un récipient (un bécher par exemple).

huiles

6. Verser la lessive de soude dans le mélange d’huiles et mélanger avec le mixeur – en alternant les périodes de mixage électriques et manuels afin de ne pas trop fatiguer le mixeur – jusqu’à apparition de la trace, moment où démarre la saponification. Il existe plusieurs stades pour la trace, à découvrir ici. En gros, c’est quand votre savon n’est plus tellement liquide et que lorsqu’on enlève le mixeur ça laisse une trace.

7. Une fois que la trace est apparue, incorporer tous les ajouts : huiles essentielles, colorant, miel, gel d’aloe vera, huile de chanvre… (cf. liste d’ingrédients pour cette recette). Mélangez à l’aide d’une maryse.

Si vous ne savez pas où acheter tout ça, rendez-vous sur Aroma-Zone.

dsc_1849
Colorants naturels et huiles essentielles

8. Mixer à nouveau à l’aide du mixeur.

9. Verser la préparation dans le moule (alias, la brique de jus).

10. Bien faire la vaisselle en gardant les gants !

11. Attendre 24 heures, puis découper le moule pour sortir le bloc de savon (avec les gants). A l’aide d’un couteau, découper le bloc en plusieurs savons individuels, à mettre dans un récipient non hermétique, comme une boite en carton par exemple.

dsc_1878

Laisser sécher les savons au moins 1 mois dans un endroit à l’abri de la lumière et de l’humidité (au fond d’un placard par exemple).


J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à laisser un petit commentaire si c’est le cas, ça me ferait très plaisir 🙂

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s