Episode 2 : Nous sommes ce que l’on mange

Bonjour à tous ! Voici le deuxième épisode de la série : “Comment consommer mieux/moins au quotidien”.

Manger mieux, oui mais comment ? Et surtout, sans se ruiner…

NB : La première solution est quand même de réduire sa consommation de viande (cf. mon article Pourquoi je suis devenue végétarienne)

1. Eviter au maximum les supermarchés

Personnellement, ça fait 4 mois que je m’y suis mise et mes dépenses alimentaires ont chuté, alors que je mange presque exclusivement bio ! Il y a moins de risque de craquer sur le paquet de gâteaux ou la pasta box au fromage 😉 Plus sérieusement, boycotter les supermarchés pourrait être une solution efficace à la grave crise des agriculteurs, écrasés par les marges de la grande distribution.

supermarche

2. Faire le marché

En passant par des circuits courts, les produits sont souvent moins chers et de meilleure qualité. Il faut, en revanche, faire bien attention à distinguer les stands des producteurs locaux de ceux des revendeurs, ce qui n’est pas toujours évident. Si vous n’avez pas de marché près de chez vous ou si vous préférez dormir le samedi matin, vous pouvez passer par une AMAP (Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) ou autre réseau de producteurs comme La Ruche qui dit oui.  Certains agriculteurs prennent les choses en main et ouvrent leurs propres surfaces de vente.

DSC01625

3. Manger bio

Je ne pense pas avoir besoin de m’éterniser sur ce sujet. Mangers bio et meilleur pour la santé : la notre et celle des sols. Pour cela vous pouvez passer par des marchés bio ou des magasins bio indépendants comme les Biocoop par exemple. Il existe également un annuaire des producteurs/distributeurs de produits biologiques.

Pour ceux qui pensent toujours que le bio ne réussira pas à nourrir la planète, au rythme auquel progresse la détérioration et l’érosion des sols, pensez-vous vraiment que l’agriculture conventionnel pourra le faire ?

5. Cultiver son jardin

Comme Voltaire l’avait dit il y a déjà plus de 2 siècles, “Nous devons cultiver notre jardin”. Et de plus en plus de personnes s’y mettent ! L’agriculture urbaine prend de l’ampleur dans plusieurs villes autour du monde. Par exemple, on peut maintenant récolter des fraises sur le toit des Galeries Lafayette à Paris.

Fraises_Paris

Connais-tu Les Incroyables Comestibles ? Il s’agit de la “version française” du mouvement des Incredible Edibles au Royaume Uni. Le principe est simple : cultiver des fruits et légumes là où on peut, le panneau “Nourriture à Partager” indiquant que chacun peut se servir gratuitement ! L’objectif est d’inciter les municipalités à utiliser les espaces publiques pour faire pousser de la nourriture. Renseigne-toi, il y a probablement un groupe Incroyable Comestible dans ta ville (comme à Lyon par exemple).

Pour faire pousser des fruits et légumes chez soi, personnellement j’ai suivi les conseils dans cet article pour “hacker mon supermarché” et, pour l’instant, j’ai pu “redémarrer” une salade et une carotte 🙂 Voici également une liste de 66 aliments que l’on peut faire pousser à la maison dans des pots.

salade


Pour ceux qui ont toujours du mal à croire que manger mieux ne veut pas forcément dire dépenser plus d’argent, je vous conseille de lire cet article écrit par une journaliste du monde : Non, ça ne coûte pas plus cher de consommer mieux et local !

Livre sur le sujet : Vous êtes fous d’avaler ça ! de Christophe Brusset

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s