Pourquoi je suis devenue végétarienne

L’article d’aujourd’hui parle de la nourriture et comment le fait de changer nos habitudes alimentaires peut faire une véritable différence !

 Alimentation & Agriculture


Quelle est la cause principale de la crise écologique ?

En 2006, un rapport des Nations Unis a conclu que le secteur de l’élevage émet 18% des gaz à effet de serre, alors que le secteur du transport (voitures, bus, camions, bateaux, avions…) n’en émet que 13%;

L’élevage est la cause principale des extinctions d’espèces, des zones mortes dans les oceans, de la pollution de l’eau, et de la destruction d’habitats naturels;

Manger 1 burger correspond à 2 mois de douches;

Au rythme actuel, on pourrait avoir des océans sans aucun poisson d’ici 2048…

graphic_-_ops_-_water_bar_graph_v3_web
Source: http://www.queensjournal.ca/story/2016-01-14/opinions/less-meat-per-day-keeps-emissions-at-bay/

D’autres faits sont disponibles ici.

Quelle est la meilleure façon de combattre le changement climatique ?

C’est tout simplement d’adopter un régime vegan/végétalien. Même l’ONU est de cet avis! C’est nécessaire si l’on veut éviter plus graves impacts du changement climatique.

Quinoa-Millet-HD-1-WP-366x260
Source: http://www.vegansociety.com

D’autres liens

D’après cet article, les végétariens auraient une espérance de vie plus élevée que ceux qui mangent de la viande !

Au Japon, le mouvement végétarien est synonyme de respect et de tolérance.

Des designers de Space10 ont pensé à quelques idées pour les plats de demain : Tomorrow’s Meatballs.

Agir

IL y a deux mois, j’ai pris la décision de devenir végétarienne. J’ai également arrêté d’acheter des œufs et des produits laitiers. Les gens me demandent souvent si la viande me manque. Je leur répond que j’ai découvert tellement d’alternatives dont j’ignorais complètement l’existence ! Je me sens en parfaite santé et rassasiée après chaque repas. La seule difficulté que je rencontre est lorsque je mange à l’extérieur ; il est parfois difficile de trouver une alternative végétarienne, (encore moins vegan), du moins en France.

Voici quelques sites qui m’ont aidé à faire la transition :

thugkitchen1
Source: http://www.thugkitchen.com

Besoin, d’un petit coup de pouce ? Tu peux essayer le 30-day vegan challenge 🙂

Tu peux aussi signer cette pétition pour une alternative végétarienne obligatoire dans les cantines scolaires.

Il est parfaitement possible de vivre une vie pleine et heureuse en se nourrissant de produits d’origine végétale, et ne laisse jamais personne te convaincre du contraire !


Films, Livres, Musique…


Encore une fois, si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous encourage vivement de voir Cowspiracy! Des passages du film sont également disponible sur le site web.

“You can’t be an environmentalist and eat animal products. Period. Kid yourself if you want: if you want to feed your addiction, so be it, but don’t call yourself an environmentalist” – Howard Lyman, Cowspiracy

Advertisements

3 Comments Add yours

  1. Timo says:

    Salut!
    C’est cool que tes articles soient sur un blog maintenant comme ça on peut réagir dessus! (en plus c’est jolie!) Je suis globalement assez d’accord avec ton article et avec ce qu’ils disent dans Cowspiracy, notamment sur le fait que les ong écologistes parlent très peu de élevage proportionnellement à l’impact énorme que ça a (dans le documentaire je crois qu’ils parlent même de presque 50% du total des émissions de gaz à effet de serre). Je suis pas vegan ou végétarien, j’ai plutôt un régime du style flexitarien (chez moi je mange le moins possible de viande et produits laitiers mais quand je suis avec des gens je mange ce qu’il y a manger).

    Par contre je suis pas d’accord avec la citation à la fin du blog, qui sous entends que la seule façon d’agir c’est de renoncer complètement aux produits issus de l’élevage, et de proposer comme alternative que les régimes astreignants comme le veganisme.
    Adopter ce genre de régime ça demande beaucoup de sacrifices et d’efforts, à la fois pour soi et souvent aussi pour son entourage. Alors dans les faits il y a qu’une faible part de la population qui sera prête à changer de façon aussi radicale ces habitudes alimentaires. Si tu prends 100 personnes et que t’essayes de les convaincre d’être vegan, il y en aura peut être 1 ou 2 qui seront prêtes à franchir le pas, donc globalement sur ces 100 personnes l’impact écologique du à l’élevage aura diminué de 2%. Si tu essayes de les convaincre de diviser par exemple par 2 leur consommation de viande et produits laitiers, et que 50 se motivent à le faire, l’impact écologique aura diminué de 25%. Alors tu peux dire que quand tu essayes de les convaincre d’être vegan il y en a qui choisissent une option intermédiaire. Mais à mon avis quand on a un discours aussi tranché que celui de Howard lyman dans ta citation, on fait plutôt passer les écologistes pour une secte d’intégristes ultra-orthodoxe, et comme le changement qu’on nous propose nous parait hors d’atteinte on préfère ne rien changer du tout.

    En plus, qui mange un oeuf mange pas un boeuf (j’ai fait un jeu de mot c’est drôle nan? ^^). Si on prend ce graphe :

    On voit que ce qui émet le plus c’est le boeuf/veau/mouton, après il y a les produits laitiers (fromage/beurre) et on voit que la volaille, le porc et les oeufs ont un impact relativement faible, comparable à d’autres aliments végétaux. Et on peut convaincre beaucoup de monde de manger moins de boeuf et de fromage et de remplacer par du poulet et des œufs, et donc l’impact serait déjà très important.
    Et pis dire “l’élevage ça pollue donc je mange plus du tout de produits d’origine animal” c’est aussi extrême que dire “le pétrole ça pollue donc j’arrête complètement de consommer du pétrole”. Tous les objets autour de nous ont eu besoin de pétrole à un moment donné (quand c’est pas pour les produire c’est pour les transporter), donc ça serait irréaliste d’essayer aujourd’hui de s’en passer. On peut par contre essayer d’en consommer moins en utilisant le moins possible la voiture et l’avion, en achetant moins de produits manufacturés etc.. Si des gens décident d’adopter un régime astreignant comme le veganisme c’est sûrement parce qu’il y a aussi la question de l’éthique animale, mais là on parle plus d’écologie.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s